Chroniques livresques

La légende de Larry Hoover – Alan Alfredo Geday

Édition : Geday
 Prix : 15e50
 Nombre de pages : 358

Résumé :
 Sous le pont de Brooklyn, c’est le lieu de l’interdit. C’est aussi le  lieu où l’on discute de la fausse démocratie. Le lieu des complots, des  menaces, des espoirs et des secrets. Le lieu des gens de rien qui  veulent faire changer le cours des choses. Des gens en colère ou en  perdition. Les réunions, on les fait en cachette, parfois même à la  sauvette lorsque l’on entend une sirène qui approche. Les policiers font  la ronde et embarquent quelquefois des ennemis de l’ordre social, ou  tout du moins des noirs qui restent trop tard hors du ghetto et qui se  rassemblent autour d’un baril. Personne ne sait ce qui s’est déroulé par  le passé sous le pont de Brooklyn. Il y a bien des légendes et des  rumeurs, mais seule l’East River connaît la vérité. C’est l’histoire des  bas-fonds qui se chante dans le frémissement de l’eau.

Points forts :

  • La plume
  • Le côté historique
  • Les personnages
  • L’histoire
  • Le dénouement

Points faibles :

  • Parfois une impression de survolé

Avis :
 J’ai beaucoup aimé ce roman qui nous raconte l’histoire de Larry Hoover, jeune afroaméricain dans les années 50/60 du quartier de Harlem. L’histoire est assez sombre, je dirais même de plus en plus sombre au fur et à mesure du livre. Le livre se divise en plusieurs parties distinctes et chacune montre une évolution dans le personnage. D’abord, il y a sa vie à Harleme avec la condition difficile des afro-américains, puir la guerre du Vietnam qui déclenche un tournant dans la vie de Larry et enfin l’après guerre où ce dernier en à marre de subir et souhaite faire changer les choses. J’ai apprécié le thème du livre et le fait qu’il passe un message fort, dur et poignant. Dans l’ensemble j’ai adoré les personnages que ce soit Nathaly, Larry, son frère, ses amis même si j’ai trouvé que certains était survolé et qu’il aurait été possible de leur donner plus de profondeur.Concernant la plume de l’auteur je l’ai adoré, elle est fluide, sombre, émouvante, poignante. Sa manière d’écrire nous plonge directement dans l’histoire et nous permet de ressentir toute l’ambiance de l’époque. J’ai vraiment passer un excellent moment avec cet ouvrage.

Note : 4/5

Livresquement vôtre, Amé-lit !

Auteur

ame.lit.pond@gmail.com

Commentaires

19 octobre 2020 à 10 h 03 min

Merci beaucoup pour cette belle chronique ! Et j’adore la photo ! 😉



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *