Chroniques livresques

Il était une fois Wanda – Alan Alfredo Geday

Édition : Auto-édition
 Prix : 9e50
 Nombre de pages : 142

Résumé :
 Wanda regarde sa bague de fiançailles. Elle observe les éclats de  diamant se réfléchir sur la fenêtre du train. Elle est magnifique. Après  Boris, c’est ce qu’elle détient de plus précieux. Elle a tout fait pour  la sauver des révoltes bolchéviques. Le jour où ils avaient pillé leur  appartement de Saint-Pétersbourg, elle avait glissé la bague d’Igor dans  son corsage. Au moins, elle était certaine que les émeutiers ne  l’emporteraient pas sans elle. Elle réfléchit. Ce train est son destin.  Elle a l’impression d’avoir déjà vécu ce moment, comme un rêve qu’elle  réalise. Ce paysage qui défile, elle l’a déjà vu. Cette langue française  des voyageurs, elle l’a déjà entendue, et elle la parle et la comprend  depuis ses années à Lausanne. Ce réconfort qu’elle espère trouver en  France, elle l’a déjà ressenti. Comme si tout avait été écrit. Serait-ce  le début d’une vie nouvelle ?

Points forts :

  • L’ambiance
  • La plume de l’auteur
  • Les faits historiques

Points faibles :

  • Parfois un peu long

« – Ma chère petite Wanda… je t’ai appris à être forte. Promets-moi de  rester forte. Tu ne laisseras personne te dicter ta conduite et tu  suivras tin intuition. Même ton mari ne pourra pas te mettre en cage,  parce que c’est-ce que font les maris quand ils ont peur. Et les femmes  comme nous font peur.
 – Font peur ? s’étonna Wanda
 – Oui… Tu lui feras peur…, souffla Babushka avant de fermer les yeux. »

Alan Alfredo Geday

« Wanda entre dans la Grande Galerie. La lumière zénithale fond sur elle  comme un moment de grâce.  Le Louvre. Les arches, les pilastres et les  colonnes de marbre rose semblent se succéder infiniment, la perspective  est grandiose. Ah, Le Louvre ! »

Alan Alfredo Geday

Avis :
 J’avais beaucoup aimé La Légende de Larry Hoover du même auteur et j’étais donc ravie de retrouver sa plume. Cette dernière me plaît toujours autant. Je suis absolument fan de sa manière d’écrire les histoires et de nous plonger complètement dans la vie des personnages. Ici on suit Wanda jeune femme russe qui est venue en France après la chute du tsar et qui souhaite devenir une artiste ce qui n’est pas du goût de son mari. On pourrait croire au premier abord que c’est un roman relatant la déchéance d’une famille russe mais au final c’est une ode à la liberté et à l’indépendance de ce personnage juste incroyable. Je me suis beaucoup attaché à Wanda et j’ai adoré pouvoir la voir évoluer comme elle l’a fait au long de l’ouvrage. Comme dans son précédent roman l’auteur mêle l’histoire à la fiction et ça a été un véritable bonheur à lire, on retrouve notamment des personnages tels que Jean Cocteau ou encore Colette. Néanmois, j’ai ressenti par moment quelques longueurs qui font que même si j’ai beaucoup aimé ma lecture j’ai préféré La Légende de Larry Hoover. C’est également je pense une questions de sensibilité, je suis plus prise par la guerre que par les histoires d’artistes. L’oeuvre reste tout de même incroyable et je vous conseille de découvrir cet auteur !

Note : 3,5/5

Livresquement vôtre, Amé-lit !

Auteur

ame.lit.pond@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *